Le Kafée dragon c'est un lieu où il est possible de venir jouer à des jeux de société sans limite de temps (outre les heures d'ouverture), pour 6 $ plus taxes.

Tu peux aussi venir déguster un repas en bonne compagnie.

Dans la section « Boutik » tu retrouveras plusieurs jeux modernes, ainsi qu'une section Wargaming et RPG.

La Kavalerie, c'est l'équipe d'animation extérieure au Kafée. Nous nous déplaçons chez toi, dans ton école, ton entreprise ou ton événement.

Plus d'informations

Micropolis : d’une simplicité désarmante

MICROPOLIS

MICROPOLIS: D’UNE SIMPLICITÉ DÉSARMANTE

Qui, dans sa jeunesse, n’a pas rêvé de posséder une fourmilière? Bon, ok, j’avoue que je fais partie de ceux qui préféraient les avoir dehors de la maison plutôt qu’à l’intérieur. Mais voilà que Bruno Cathala et Charles Chevallier nous proposent de construire nos propres labyrinthes de fourmis sans les problèmes d’invasion de domicile. 

Distribué par Matagot, Micropolis met le joueur dans le rôle de bâtisseur de colonies de fourmis. Chaque joueur possède une tuile de fondation à côté de laquelle s’ajouteront des tuiles galeries en forme de trapèze pour construire la fourmilière qui finira par faire une sorte de cercle une fois complétée. Tour à tour, les joueurs auront à choisir quelle tuile de galerie irait le mieux pour la conception de sa colonie. La première tuile est gratuite. Si le joueur souhaite en prendre une autre, il devra laisser une fourmi soldat de son armée sur chaque tuile précédant celle-ci. Chaque tuile possède une ou plusieurs caractéristiques qui permettront de faire des points. À la fin de la partie, le joueur qui a le plus grand nombre de points gagne. 

Pour faire des points, plusieurs possibilités s’offrent aux joueurs. Il y a les fourmis régulières qui comptent chacune pour un point. Il y a aussi les fourmis spécialistes qui, selon leurs habiletés, rapporteront des points ou qui permettront une action spéciale. (La Reine rapporte 1 point pour chaque tuile galerie qui se connecte à elle s’il n’y a pas d’autres reines. L’architecte permet de choisir la tuile que l’on veut sans payer.) Il y a les fruits qui permettent d’accumuler des points selon la quantité de fruits différents dans une combinaison. Finalement, il y a les casernes qui permettent d’entreposer les fourmis de son armée pour faire aussi des points selon le nombre de soldats qui s’y retrouvent. Attention! Dilemmes à venir!!! 

La mécanique du jeu est simple et efficace, ce qui provoque des parties courtes. Des parties courtes veulent dire, plus de parties jouées (afin de prendre sa revanche) et plus d’intérêt pour les plus jeunes joueurs. De plus, les règles sont faciles à apprendre et à enseigner. J’ai fait jouer ma fille de 12 ans et mon garçon de 5 ans et les 2 ont grandement apprécié la fluidité et la rapidité du jeu. En quelques minutes, nous avons pu jouer plusieurs parties sans perdre l’intérêt des joueurs!!! Et, en plus, je me suis fait battre par ma fille ET mon garçon. Quelle honte!! 

Le graphisme est joli. On distingue bien les personnages réguliers et les spécialistes qui ont une touche antique. Imaginez la fourmi avec sa toge ou le recruteur en légionnaire!!  Bien que certains joueurs puissent se sentir loin des tuiles galeries, il y a un symbole au-dessus des cartes qui permettent d’identifier quel spécialiste s’y retrouve. 

Le matériel même est de bonne qualité. Bien que les fourmis soldates soient faites en plastique et soient petites, je n’ai jamais eu l’impression que je pouvais en briser une. Les tuiles sont faites de carton et sont assez solides pour survivre à mon fils. 

La rejouabilité? Excellente! Je suis toujours à la recherche d’un jeu qui me permettrait de jouer avec mes enfants et de faire plusieurs parties de suite avec eux. C’est aussi un bon jeu léger pour commencer ou terminer une soirée de jeux. Mais il ne sera jamais un jeu principal de ladite soirée avec les amis. Il y a assez de tuiles galerie pour assurer que je n’aurai jamais 2 fourmilières pareilles à la fin d’un grand nombre de parties. Par contre, pour les joueurs aguerris, le jeu paraîtra peut-être un peu trop simple et répétitif à cause des actions possibles peu nombreuses à chaque tour. 

Robin Béliveau

-blogueur ludique

Kafée Dragon

  

J'en veux un!