Le Kafée dragon c'est un lieu où il est possible de venir jouer à des jeux de société sans limite de temps (outre les heures d'ouverture), pour 6 $ plus taxes.

Tu peux aussi venir déguster un repas en bonne compagnie.

Dans la section « Boutik » tu retrouveras plusieurs jeux modernes, ainsi qu'une section Wargaming et RPG.

La Kavalerie, c'est l'équipe d'animation extérieure au Kafée. Nous nous déplaçons chez toi, dans ton école, ton entreprise ou ton événement.

Plus d'informations

OUTLIVE: Une bonne introduction aux jeux de survie

OUTLIVE: Une bonne introduction aux jeux de survie

Créé par Grégory Oliver, Outlive se veut être un jeu de survie où chaque joueur doit trouver le moyen de faire fructifier sa faction dans un monde post-apocalyptique. La Terre a été ravagée par des guerres pour les dernières ressources d’eau potable et est laissée en ruine. Les ressources se font rares et on estime la population totale de la planète à 30 000 personnes. Une organisation appelée le Convoi arrivera dans 6 jours. Elle rassemble les personnes les plus méritantes pour sauver la race humaine. 6 jours… C’est tout ce qu’il reste pour devenir le clan
le plus sain et actif afin d’embarquer avec le Convoi pour une vie nouvelle et plus facile.

Chaque joueur possède un clan et sa base souterraine. Pour le faire grandir, il possède quelques pions explorateurs qui devront s’aventurer dans un monde où la nature a repris ses droits. Il n’existe plus de gouvernement. Les villes sont à l’abandon. Les pillards sont partout. Et pour ajouter à toutes ces bonnes nouvelles, la nature est dérangée et même à certains endroits, radioactive. Ce ne sont que quelques obstacles que chaque joueur devra affronter. Il aura à choisir un leader qui décidera les points de départ des explorateurs et les ressources du début de partie et à gérer son clan au cours des 6 tours de jeu.

Chaque tour est séparé en 3 phases. L’aube est le temps de réapprovisionnement des zones sur le plateau de jeu et la venue d’un nouvel évènement qui affectera le jeu. On y retrouvera du gibier, du matériel, de l’eau et même parfois des survivants qui viendront peupler la base. Le jour constitue le tour d’exploration. Le joueur aura à déplacer ses meeples-explorateurs de zone en zone pour acquérir le nécessaire pour réparer ses outlis, construire de nouvelles salles et nourrir ses habitants. Il peut aussi faire de mauvaises rencontres avec des membres des clans adverses risquant ainsi de perdre des ressources. Finalement, il y a la nuit. Après une longue journée, l’exploration arrête et c’est le temps de s’assurer que tout son monde est nourri. Ensuite viendra les effets des salles construites. Si elles sont remplies, différentes actions seront possibles comme réduire l’effet de la radioactivité, acquérir plus de gibier lors de la chasse, augmenter sa protection contre les clans adverses. On pourra aussi réparer les objets trouvés qui nous aideront les jours suivants et même recruter des survivants qui auront entendu nos appels.

Le joueur ayant accumulé le plus de points de survie gagnera la partie et les membres de son clan pourront rejoindre le Convoi.

Bien que le jeu semble imposant, sa mécanique est simple. Chaque joueur suit facilement les étapes et pourra rapidement, au fil des tours, s’adapter aux différentes situations que le je propose. Chaque jour, il y aura un nouvel évènement. Des pillards aux feux de forêt, ces évènements viendront ajouter un peu de piquant à la vie des explorateurs. En plus, et cette partie me plait beaucoup, ils sont cumulatifs si personne ne les règle. C’est un peu une sorte de collaboration entre les clans compétitifs. Celui qui règle le problème aidera les autres, mais se fera des points de survie en même temps. Ce qui fait qu’on souhaite que quelqu’un conclue les évènements en espérant que ça ne leur donnera pas les points nécessaires pour gagner! La phase de nuit est la plus complexe, mais encore là, le tout se fait facilement et est bien décrit sur le plateau de base des joueurs. On n’a qu’à suivre les étapes dans l’ordre pour conclure cette phase. Et en plus, il n’y a pas de dés. Tout dépend de la force des explorateurs. Si on a un explorateur de force 4, on peut faire 4 choses dans une zone. (Ex. : prendre 1 article et fouiller 3 fois dans la ville; chasser une créature de niveau trois et prendre 1 bois dans la forêt.) En ce qui concerne les conflits entre clans? Il ne s’agit que de regarder les explorateurs, le plus haut niveau gagne… à moins que l’autre trouve le moyen de se défendre!!!

Le nombre de salles est bien et leurs effets sont assez variés pour garder l’intérêt de jouer plusieurs parties avant de se lasser. Le matériel est de bonne qualité et en assez grande quantité pour ne pas avoir à courir les magasins ou les pions d’autres jeux pour remplacer les pièces manquantes. Seul bémol est la boîte. Le matériel pourrait mieux y entrer s’il n’y avait un peu plus de place. Mais ça ne change rien au jeu.

Après avoir joué plusieurs parties à 2 et à 4 joueurs, le fait d’être plus de joueurs ajoute au défi. Il est trop facile, même avec un nombre plus restreint de ressources, à 2 joueurs de ne jamais entrer en conflit avec les autres clans. Pour les joueurs moins compétitifs, c’est parfait. Mais pour un joueur comme moi, compétitif, j’aime pouvoir mettre de la pression sur les autres joueurs et essayer de ne pas me retrouver dans le pétrin. (Ce qui m’arrive tellement souvent!!!)
Outlive est un jeu qui est vraiment un plaisir à jouer et une belle découverte… Mais là, je pense que je vais me lancer dans une game de Zombicide pour avoir un peu plus de défi!!! Et de frustrations!!!

-Robin Béliveau
Blogueur ludique
#Kafée Dragon