Le Kafée dragon c'est un lieu où il est possible de venir jouer à des jeux de société sans limite de temps (outre les heures d'ouverture), pour 6 $ plus taxes.

Tu peux aussi venir déguster un repas en bonne compagnie.

Dans la section « Boutik » tu retrouveras plusieurs jeux modernes, ainsi qu'une section Wargaming et RPG.

La Kavalerie, c'est l'équipe d'animation extérieure au Kafée. Nous nous déplaçons chez toi, dans ton école, ton entreprise ou ton événement.

Plus d'informations

CLANK! IN! SPACE! Dans l’espace, ça a l’air qu’on peut vous entendre.

Dans ce jeu publié par Renegade Game Studios, chaque joueur incarne un extra-terrestre qui a le goût de s’en prendre à la terreur de la galaxie : Lord Eradikus. Chaque spatio-voleur doit s’introduire dans le vaisseau mère, s’y faufiler afin de trouver une relique et finalement s’échapper avant que le seigneur du mal galactique vous trouve et vous détruit.

 

La mécanique du jeu tourne autour du concept de « deck building ». Plus on avance dans le jeu, plus de cartes nous pouvons nous procurer pour acquérir de nouvelles habiletés, plus vite on avance dans le vaisseau, plus on a des pouvoirs pour se défendre contre les ennemis qui pullulent un peu partout. Chaque joueur a des cartes dans ses mains et chaque tour, il doit les jouer, qu’elles soient bonnes ou mauvaises. Si elle sont bonnes, elle permettent d’avancer de salles en salles et de battre les ennemis. Plus elles sont mauvaises, plus on fait de bruit. Si on en fait trop, on a plus de chance que lorsque Lord Eradikus attaque, on soit sa cible ou celle de ses chasseurs de primes.

Eradikus se met au courant de nos gestes au fur et à mesure que le jeu avance. Lorsqu’on accède aux panneaux de contrôle par exemple, ça le rend plus furax donc plus dangereux. Et lorsqu’une des cartes portant son symbole apparaît, il attaque! On prend donc tous les jetons de bruit que les joueurs ont amassés et on en pige au hasard. Si on est chanceux, rien ne se passe… Par contre, si on est pigé, Eradikus nous sacre une volée! Plus on mange de claques, plus on est près de la mort!! Et si on meurt? Game over!!!

 

À la base, le jeu est correct. La mécanique est assez simple pour qu’on puisse progresser sans trop de difficulté vers un « deck » de cartes qui a de l’allure. Les tuiles de plateau sont réversibles nous donnant ainsi plusieurs possibilités de jeu et de parcours. Les créateurs du jeu ont pensé aussi aux sci-fi geeks que nous sommes en proposant des cartes avec des jeux de mots rappelant les grands films de science fiction comme la carte Boldly go qui fait référence à Star Trek. Le graphisme est clair et bien fait. Il est facile de reconnaître les actions et conséquences des différentes salles que ce soit les téléporteurs ou les salles de sécurité.

Mais avec tout ça, est-ce que le jeu est bon? Je vais dire oui, mais ce n’est pas un jeu qui se retrouvera dans ma bibliothèque personnelle. Pourquoi? Ben, voilà! Je n’ai pas trouvé de vrai défi au jeu. Il est intéressant de se retrouver dans le rôle d’un voleur intergalactique qui cherche à narguer son ennemi. Par contre, c’est une compétition! Et une compétition demande des tactiques pour faire ch… suer ses adversaires. À part de prendre la relique voulue avant l’autre ou de hacker un point de contrôle convoité par son adversaire, y’a pas grand-chose à faire que d’y aller le plus vite possible en espérant que les autres vont se retrouver dans le jus à ta place.  De plus, y’a pas grand-chose à faire pour se débarrasser d’Eradikus et sauver la galaxie question de faire de nous une sorte de Han Solo à antennes. J’aimerais ça aussi dire que j’y suis pour l’agent et changer d’idée parce que j’ai trouvé une façon de tuer le grand méchant loup spatial et prendre toute la gloire pour moi!!! HAHAHAHAHA!!! À moi la richesse et la puissance!! À moi tout le pouvoir!!! Euh…. Ok je m’égare.

CLANK! IN! SPACE! a de bonnes idées, mais il pourrait aller tellement plus loin. C’est une bonne façon de passer du temps ou d’apprendre à joueur avec la mécanique de « deck building » avant d’aller dans plus compliqué. Si mes amis l’apportent, je suis prêt à y jouer, mais il n’entrera pas dans ma collection.

 

Robin Béliveau

-Blogueur Ludique

#Kafée Dragon