Le Kafée dragon c'est un lieu où il est possible de venir jouer à des jeux de société sans limite de temps (outre les heures d'ouverture), pour 6 $ plus taxes.

Tu peux aussi venir déguster un repas en bonne compagnie.

Dans la section « Boutik » tu retrouveras plusieurs jeux modernes, ainsi qu'une section Wargaming et RPG.

La Kavalerie, c'est l'équipe d'animation extérieure au Kafée. Nous nous déplaçons chez toi, dans ton école, ton entreprise ou ton événement.

Plus d'informations

The Island: fuir, mais à quel risque?

The Island (version francophone de Survive!), publié par Stronghold Games et créé par Julian Courtland-Smith, vous met comme responsable de la vie de 10 explorateurs d’une île qui coule dans l’océan. Le joueur devra trouver le moyen d’amener le plus de survivants vers d’autres îles plus sécures tout en évitant les dangers de la mer!

L’île coule! Elle va disparaître! Il faut ramener ses explorateurs au plus vite!!!! Chaque joueur choisit sa couleur et a un certain temps pour envoyer ses pions, qui ont une valeur de 1 à 6, vers les îles refuges des extrémités du plateau. Le gagnant est celui dont la valeur totale de ses pions sera la plus grande à la fin de la partie.

Pour commencer, il faut construire l’île qui se retrouvera au fond de l’océan. Composée de 40 tuiles hexagonales représentant les plages, les jungles et les montagnes, elle sera construite différemment chaque partie, selon les goûts des joueurs. Une fois toutes les tuiles posées, on doit y place les explorateurs et leurs bateaux pour s’enfuir. Et là, ça commence!!!

Durant un tour, il y a quelques étapes à suivre. On commence par jouer une tuile devant nous acquise en cours de partie pour nous aider lors de nos tentatives de quitter l’île en déclin, bouger nos pions, détruire graduellement l’île en enlevant une tuile et en assumant la conséquence et finalement, bouger une des créatures marines qui pullulent dans les eaux et qui ne souhaitent que vous rendre la vie encore plus difficile!!!

Pour bouger ses pions, ils faut soit traverser l’île, prendre le large en bateau ou s’aventurer à la nage. Peu importe la décision, un danger est toujours dans les parages. Traverser l’île est relativement sécuritaire, mais ça retarde l’évacuation et on peut enlever une tuile sous le pion. Prendre le bateau permet un plus grand nombre de pions de bouger en même temps, mais les baleines peuvent couler ceux-ci. Les pions se retrouvent alors des nageurs et sont maintenant à la merci des requins. Et je n’oublie pas les monstres marins et les tourbillons qui détruisent tout!!!

Pour aider les joueurs, il s’y trouve des tuiles qui cachent des dauphins qui aident les nageurs, des vents favorables pour les bateaux, des anti requins et baleines, et des déplacement gratuits de créatures marines… pour non seulement libérer le chemin, mais aussi pour bouffer ses adversaires!!!

Chaque joueur aura un impact sur le jeu et sur ses adversaires. Que ce soit d’enlever une partie de l’île directement sous les pieds de pions adverses ou d’envoyer un monstre marin en direction d’un groupe de pions sur un bateau pour les dévorer, rien n’est entièrement sécuritaire… sauf les îles refuge!!! Et le jeu se termine quand il ne reste plus de pions à sauver ou que la tuile volcan est retournée.

Le jeu est beau et les matériel bien conçu. Le plateau de jeu rectangulaire est assez grand et on y retrouve des aides-mémoire pour le déplacement et les actions des créatures marines. Les tuiles, sont solides et dépendamment du type de terrain, leur épaisseur change. La place est plus mince que la jungle, qui elle est plus mince que la montage. Les pions des créatures marines sont bien aussi. Nous avons l’aileron du requin qui brise la surface de l’au, la baleine (bleue) qui ressemble à Moby Dick et le monstre marin qui sort sa tête de l’eau. Toutes ces pièces sont en bois. Je me demande pourquoi alors ils ont fait les “meeples” en plastique. Ils sont bien, mais ça fait trop de différence esthétique avec les autres pièces.

Le jeu est simple et rapide. Il plaira aux joueurs qui ne souhaitent pas se casser la tête ou qui veulent juste avoir un peu de compétition. De plus, les enfants apprennent rapidement les règles et ont beaucoup de plaisir à bouffer les pions de leurs parents (soupir).

Vous pouvez aussi y ajouter l’extension The Island Strikes Back qui est composée de 3 mini extensions. On y ajoute des pieuvres qui mangent ou se font manger par les baleines en plus de dévorer des passagers de bateaux ou des survivants sur les côtes de l’île (gtrandes favorites de mon garçon, soupir encore). Il y a aussi les pions dauphins qui protègent les nageurs. Finalement, pour ajouter au chaos de l’évacuation, des pions supplémentaires pour 5 à 6 joueurs!

Qui viendra faire un tour sur l’île et braver l’océan quand elle commencera à disparaitre. The Island vous attend!!!