Le Kafée dragon c'est un lieu où il est possible de venir jouer à des jeux de société sans limite de temps (outre les heures d'ouverture), pour 6 $ plus taxes.

Tu peux aussi venir déguster un repas en bonne compagnie.

Dans la section « Boutik » tu retrouveras plusieurs jeux modernes, ainsi qu'une section Wargaming et RPG.

La Kavalerie, c'est l'équipe d'animation extérieure au Kafée. Nous nous déplaçons chez toi, dans ton école, ton entreprise ou ton événement.

Plus d'informations

Le Seigneur des Anneaux voyages en terre du milieu – mécaniques

Vous avez envie d’aventure, vous êtes un fan fini des œuvres de Tolkien et les jeux de société vous passionnent? Dans tous les cas, la critique suivante pourra vous aider à déterminer si ce jeu est fait pour vous ou votre groupe de joueurs.

Le Seigneur des Anneaux Voyages en Terre du Milieu, publié par Fantasy Flight Games et conçu par Nathan I. Hajek et Grace Holdinghaus

Le Seigneur des Anneaux Voyages en Terre du Milieu propose une campagne coopérative de 1 à 5 joueurs où plusieurs aventures s’enchainent pour former une histoire épique durant laquelle vos héros (connus et moins connus) devront travailler ensemble pour faire face à de multiples épreuves. Au cours de chaque partie, d’une durée d’environ 60 à 120 minutes, le joueur doit parcourir un territoire donné pour comprendre l’objectif du moment, tout en relevant de nombreux défis et en combattant d’étranges et menaçantes créatures. Le jeu est accompagné d’une application obligatoire (mais gratuite, disponible sur iOS, Android et Steam). Cette application qui va au-delà de la gestion d’une panoplie d’informations, vous procure une ambiance (musique images, etc) pour immerger les joueurs dans l’univers du jeu. Il est à noter que le jeu ne fonctionne tout simplement pas sans cette application. Toutefois, son inclusion est incroyablement bien fusionnée avec l’ensemble du produit et qu’au final, le tout offre une expérience unique.

À la fin d’une partie, l’application fournit les instructions à suivre, dépendamment du résultat. Qu’il s’agisse d’une victoire ou non, on indique aux joueurs les conséquences à respecter afin de poursuivre l’aventure. La progression du jeu est sauvegardée habilement et simplement, permettant d’arrêter une partie en cours (ou terminée) et de la reprendre à la convenance des joueurs, sans devoir investir trop d’effort et de temps pour le placement des composantes.

Une partie du Seigneur des Anneaux Voyages en Terre du milieu se gagne lorsque les joueurs réussissent les objectifs d’une mission en cours. Sans trop gâcher l’histoire, on pourrait par exemple demander comme objectif de partie de trouver et d’aider un personnage, d’éliminer un chef de clan, ou de découvrir un trésor caché. Le programme indique la progression de la partie, en indiquant clairement aux joueurs leur situation en temps réel, en lien avec l’objectif du moment. Mais attention, car le temps est compté! Si les joueurs prennent trop de temps à explorer le monde et ses multiples secrets, plus ils seront pressés d’accomplir la mission en cours. Pour ajouter un peu d’action à l’aventure, l’application affiche constamment un estimé du « temps » restant pour réussir.

En début de partie les joueurs devront chacun choisir un personnage. L’application indique alors les items de départ (cartes) à récupérer. Puis, les joueurs choisiront chacun un rôle qui détermine les cartes de compétences de départ pour composer les paquets. Ces derniers auront deux buts principaux :

  • Octroyer aux joueurs d’impressionnantes compétences décrites au bas de chaque carte, et;
  • Effectuer tous les tests et les combats que l’application impose aux joueurs. Pour chaque test demandé, un joueur doit piocher un certain nombre de cartes comportant des symboles de succès et d’inspiration, ces derniers sont utiles seulement les joueurs récoltent des jetons d’inspiration au courant de la partie. Selon le nombre de succès obtenu durant la pige, l’application indique les conséquences positives ou négatives découlant d’un test.

Un tour de jeu se déroule ainsi :

Le joueur actif doit choisir deux actions à accomplir parmi les actions principales suivantes (une même action peut être répétée deux fois) :

  • Voyager: déplacer son héros sur le plateau de jeu et explorer les lieux détaillés par l’application.
  • Attaquer un groupe d’ennemis à portée, grâce à un objet (carte) que le joueur possède. Dans ce cas, le héros doit affronter un test d’attaque qu’il doit résoudre et selon le résultat, des dégâts sont infligés (ou non) aux ennemis (toujours pas le biais de l’application) qui peuvent par la suite répliquer et tenter à leur tour de blesser le héros. Il est à noter que les points de vie des différents héros sont très limités!
  • Interagir avec les différents pions (recherche, individus, menace) sur le plateau de jeu. Chacun a sa particularité mais de façon unanime, dès qu’un jeton est retiré du plateau, on appui sur le jeton correspondant à l’écran pour que l’application indique ce qui a été trouvé.

Lorsque chaque héros a terminé ses actions, on informe l’application qui indique ensuite comment se comportent les ennemis. Les joueurs n’ont qu’à suivre les instructions à l’écran!

Avant d’effectuer de nouvelles actions avec nos héros, on complète une phase de ralliement où on mélange les cartes non utilisées de notre paquet de héros en jeu (s’il en reste) avec celles défaussées. Puis, on effectue une « reconnaissance », ce qui signifie qu’on doit piocher 2 cartes du dessus de notre paquet. À partir de celles-ci, on a le choix d’en préparer une (c’est-à-dire de la placer sous le plateau de notre personnage) pour utiliser sa compétence ultérieurement.  La seconde est alors remise sur ou sous notre paquet. Alternativement, on peut aussi replacer les deux cartes sur le dessus ou le dessous du paquet. On pourrait par exemple avoir pigé deux cartes avec des succès qu’on préfère garder pour d’éventuels tests plutôt que de préparer une carte pour sa compétence.

D’une partie à l’autre, la campagne vous fait également basculer entre un mode d’exploration avec les tuiles de terrain aux environnements variés (forêts, montagnes, ruines, etc) et un mode en vue rapprochée utilisé pour des combats plus tactiques. Ce dernier sera parsemé d’éléments de décor tel que des tables, des buissons, etc. J’apprécie la variété que cela apporte à l’ensemble de la campagne, mais je trouve personnellement que les tuiles dédiées au mode combat sont un peu « vides ». Malgré les quelques jetons qu’on y place pour décorer les lieux, on se retrouve avec un environnement plus terne et moins détaillé. Côté rejouabilité, lorsque les parties de la campagne (+ de 10) sont terminées, elles peuvent évidemment être rejouées, en utilisant des héros différents aux rôles distincts. Cela apporte de la variété au déroulement des parties, mais la trame principale et les secrets sont alors connus. On peut s’attendre à des multiples extensions payantes, tant d’un point de vue matériel avec de nouvelles figurines et cartes, que d’un point de vue application avec des nouvelles campagnes téléchargeables, ce qui augmentera considérablement la rejouabilité du produit.