Obscurio: le petit frère de Mystérium

Âge: 10+

Nombre de joueurs: 2 à 8

Durée de la partie: 40 minutes

Créé par Xavier Collette et publié par Libellud, Obscurio vous plonge dans la quête d’un grimoire au pouvoir magique. Celui-ci se trouve dans une bibliothèque assez particulière; une fois entrés, il n’y a aucune garantie que vous n’en sortirez car vous allez devoir trouver la sortie. Ce n’est qu’avec l’aide du grimoire que tous pourront avoir une chance d’en sortir vivant. Sinon, ils devront parcourir les couloirs de la bibliothèque pour l’éternité.

La mécanique du jeu ressemble beaucoup à celle de Mystérium (M). Il y a un joueur qui incarne le grimoire (M:esprit) et qui donnera les indices sous forme de pages illustrées (M: cartes avec dessin abstrait) sur lesquelles reposeront des papillons de nuit qui pointeront des détails à observer sur les images et les autres devront décoder ce que celui-ci essaie de transmettre comme information afin de trouver la bonne porte de sortie (M:suspect, objet et lieu). Ce qui diffère de Mystérium, en grande partie, c’est que les indices sont pour le groupe et non un joueur individuel. De plus, il y aura des contraintes concernant les informations données comme des images brouillées, sous un filtre de couleur ou encore même la façon de choisir la porte de sortie.

Ajoutant au défi, il y a des pénalités pour les joueurs s’ils se trompent de porte ou s’ils prennent trop de temps avant de choisir leur porte. S’ils se trompent, ils auront moins de chances pour s’en sortir car leur réserve de jetons de cohérence d’équipe diminuera et si elle arrive à zéro, c’est terminé pour eux. S’ils prennent trop de temps avant de choisir une ou des portes de sortie, le prochain indice sera affecté par plus d’entraves qui se cumuleront. Bref, rien pour améliorer la situation!

Une fois le jeu de base maîtrisé, les joueurs pourront entreprendre leur quête avec un défi supplémentaire: le traître! Au tout début de la partie, un joueur sera déterminé au hasard comme étant un traître, quelqu’un d’emprisonné dans la bibliothèque qui ne veut pas que le grimoire s’échappe avec les joueurs. Par ses actions, et ce discrètement, il essaiera de guides les autres joueurs au travers des mauvaises portes, retarder les prises de décision et les confondre avec des pistes de solutions ressemblant à celle que le grimoire tente de faire découvrir. Bref, rien pour faciliter leur survie!

En tant que jeu collaboratif, celui-ci est assez léger et facile à maîtriser. Rapidement on fait le tour du jeu et des cartes sans trop se casser la tête. On découvre des trucs pour pouvoir réussir assez rapidement de sortir de la bibliothèque. Par contre, lorsque le traître arrive en jeu et qu’on hausse le niveau de difficulté, c’est à ce moment qu’Obscurio tire son épingle du jeu! Il devient plus stressant de trouver rapidement, sans trop se tromper, la sortie, tout en essayant de démasquer le traître. La communication entre les joueurs devient encore plus importante car le traître et les pièges deviennent des obstacles de taille.

Personnellement, j’ai trouvé Obscurio trop facile au niveau de difficulté de base, mais comme Mystérium, on peu ajuster celui-ci afin de se permettre plus de défi. Une fois le traître en jeu, ça change la donne et c’est encore plus appréciable. Le jeu devient encore plus intéressant lorsque qu’il est joué à 5 joueurs et plus. Ça devient encore plus difficile de se concerter lorsqu’il y a plus de personnes qui donnent leurs opinions.

Coté matériel, c’est assez standard, plateau, sablier et cartes de bonne qualité. Ce qui m’a surpris, ce sont les jetons des joueurs et le grimoire. Les jetons de joueurs sont vraiment beaux. Ils ressemblent à des jetons de poker et représentent chaque aventurier de belle façon. En plus, ils ont un poids considérable. On n’a pas peur de les briser du tout.

Le grimoire est génial. Les images qui représenteront les indices seront placés dans celui-ci et 2 aimants aideront à les garder en place. Le grimoire semble solide et représente bien l’ambiance et le lieu où se déroule le jeu.

Il y a aussi un autre livre qui est fourni dans la boîte, celui-ci entre en jeu lorsque le traître fait partie des joueurs. Dans celui-ci, on mettra les images supplémentaires qui pourront nuire aux grimoire et aux autres joueurs.

Je conseille ce jeu pour les personnes qui souhaitent passer du temps à jouer collaborativement sans trop de stress comparativement aux autres jeux comme Pandémie ou Chevalier de la Table Ronde dans lesquels, rien n’est totalement positifs et que le défi augmente considérablement au fil de la partie.