Trickerion La Légende de l’Illusion

Trickerion – Légende de l’illusion

Auteurs : Viktor Peter et Richárd Ámann,

Nombre de joueurs : 1-4  

Âge : 14 ans et plus   

Durée : 60-180 minutes   

  

Abracadabra…on apprend le jeu!

Trickerion était comme un tour de magie à apprendre pour moi. Je ne sais pourquoi, probablement à cause des commentaires et de de son poids de 4.22/5 sur BGG, je regardais de loin la boîte en boutique sans réellement m’approcher. Quand Karl du Kafée dragon m’a demandé d’essayer le jeu et d’en faire la présentation comme s’il m’avait sorti un lapin de son chapeau, j’ai été charmé et comme un enfant qui veut devenir magicien, j’ai ouvert la boîte magique et j’ai commencé à apprendre les tours.

La magie ça semble compliqué, mais quand on s’y connait, c’est amusant.

Le jeu nous amène dans la cité de Magoria où Dahlgaard le Magnifique, illustre illusionniste et bienfaiteur de la cité revient après avoir disparu suite à un spectacle. Il souhaite permettre à la cité de retrouver son lustre et sa gloire d’antan en trouvant un magicien qui sera digne de recevoir la pierre de Trickerion, lui conférant ainsi le pouvoir du parfait illusionniste.

Vous devrez donc, comme concurrent dans ce tournoi, monter un spectacle en 5 semaines afin de remporter les honneurs et devenir la nouvelle légende vivante de Magoria.

Que la magie commence!

Trickerion peut être un peu complexe à saisir à la lecture des règles. Tout comme en magie, il faut se concentrer. Mais quand on y va étape par étape, on peut tranquillement maîtriser le tout.

Vous devrez faire de la publicité pour votre spectacle à venir, étudier des tours, récolter les matériaux nécessaires pour les monter, les présenter tout en pensant à embaucher des spécialistes (manager, ingénieur et assistante) ou des apprentis.

Chaque joueur devra choisir son magicien au départ qui relève d’une école de magie spécifique. Chaque joueur reçoit aussi son plateau personnel où il placera ses cartes de tours, ses matériaux, ses personnages et ses cartes d’affectation. Il devra aussi choisir un spécialiste de départ, un tour de niveau 1, des matériaux pour une valeur de 2 pièces, une affiche, ses cartes affectation, des marqueurs symboles et tours de magie, une affiche de son spectacle, un éclat de Trickerion et des pièces de monnaie.

Vous avez ainsi tout l’ensemble du parfait magicien. Saurez-vous bien l’utiliser?

The show must go on 

Vos adversaires essaieront de vous nuire en étant les premiers dans différents endroits, vous obligeant à changer vos plans dans la conception de votre spectacle. Mais cela ne doit pas vous affecter, car seul le spectacle compte.

En premier lieu, des dés devront être lancé et placés dans l’espace Centre-Ville. Cela déterminera les écoles de magie disponibles à ce tour (quels tours de magie vous pourrez apprendre), quels spécialistes seront accessibles et quelle somme d’argent vous pourrez récupérer.

Ensuite, l’ordre des points de prestige détermine l’ordre d’Initiative, le dernier devenant le premier à jouer. Les joueurs peuvent à ce stade payer des pièces selon leur position pour faire de la publicité avec leur affiche et ainsi obtenir 2 points de prestige.

Les magiciens que vous êtes organisent ensuite le travail de son équipe en distribuant les tâches (cartes d’affectation) sous les personnages, face cachée. Tout le monde le fait de manière simultanée et un personnage sans cartes dessous ne pourra être activé à la prochaine phase.

La prochaine phase est celle du placement des personnages et les cartes sont toutes dévoilées. À tour de rôle, les joueurs devront placer un personnage selon la carte qui a été placée sous lui. Il peut regarder ce que ses adversaires ont programmé pour jouer stratégiquement. Chaque personnage a un nombre de points d’action et des lieux peuvent modifier les points de base du personnage. Donc, si un personnage a 3 points et qu’il va sur une action ne coûtant que 1 point d’action, il pourra la faire 3 fois. Les éclats de Trickérion ajoutent aussi 1 point d’action si on l’utilise.

Sans entrer dans les détails de tous les lieux, voici rapidement ce que vous pourrez faire :

Centre-Ville

  • Apprendre un tour (pas besoin de matériaux pour l’apprendre et le mettre sur votre plateau personnel)*
  • Recruter un personnage spécialiste (1 seul spécialiste de chaque peut être recruté)
  • Récupérer de l’argent (pour payer les salaires de vos spécialistes)

 

*À noter ici que vous pouvez apprendre un tour selon le niveau de prestige que vous avez ou payer pour les points manquants. Vous devez choisir n’importe lequel des tours de l’école selon les dés lancés au départ ou selon l’école de magie de votre magicien. De plus, ne faites pas comme moi. Vous pouvez choisir n’importe lequel des tours de l’école accessible de votre niveau dans la pile de tours. Vous n’êtes pas restreint au tour sur le dessus de la pile!

 

Le marché

  • Acheter des matériaux nécessaires pour réaliser vos tours
  • Négocier le prix des matériaux
  • Commander des matériaux qui ne sont pas disponible pour les avoir maintenant (plus cher) ou pour le prochain tour.

 

L’atelier (sur le plateau personnel des joueurs)

  • Préparer un tour en ayant les matériaux sur votre plateau. Les matériaux ne seront pas défaussés car votre corde pourrait servir à un autre numéro dans la vraie vie, donc c’est pareil ici. Vous devrez toutefois vous départir de matériaux au fil de la partie si vous souhaitez préparer d’autres tours avec des matériaux différents.
  • Déplacer des tours
  • Déplacer des matériaux
  • Déplacer un apprenti

Ces 3 dernières actions sont jouées pour profiter d’un avantage selon la position de l’élément.

 

Théâtre

  • Monter un spectacle *
  • Reprogrammer un spectacle en bougeant un Marqueur tour de magie
  • Jouer (faire un numéro de magie par le magicien seulement)

 

  • Les joueurs monteront des spectacles de manière collective en plaçant des Marqueurs de tour de magie. Selon l’orientation de ces marqueurs et leur position, des points seront marqués, peu importe qui fait le spectacle. Vous devez donc tenter de placer vos numéros dans les spectacles des autres pour recevoir une partie du prestige qu’il recevra lors de sa prestation.

 

C’est l’heure du spectacle

Si un magicien a été placé sur l’espace Jouer, un spectacle se tiendra au théâtre. Si plus d’un magicien présente un spectacle, on verra les prestations selon l’ordre des jours de la semaine. En effet, lors du positionnement du magicien, certains jours ont des malus mais vous permettront de choisir le spectacle que vous voudrez en premier ou bien vous donneront un bonus avec le dernier choix. Alors, choisirez-vous de jouer le jeudi devant une salle plus vide ou tenter le tout pour le tout et jouer le dimanche et tenter d’avoir plus de rayonnement? Vous devrez y penser sérieusement.

Des récompenses sont alors données en 2 phases : pour tous ceux qui ont participé au spectacle en intégrant un numéro et pour le magicien qui fait le spectacle seulement.

Après une si belle prestation, vous devrez payer votre personnel à raison de 1 pièce pour vos apprentis et de 2 pièces pour vos spécialistes. Si vous ne pouvez payer, votre réputation en prendra un coup car ça se jasera dans le milieu et vous perdrez 2 points de prestige par pièce manquante. Hé oui, c’est pas beau profiter des autres!

On prépare la prochaine semaine de travail

  • On ramène alors les personnages
  • On fait avancer les commandes de matériaux passées afin que ceux-ci deviennent disponibles pour cette manche
  • On déplace les cartes de spectacles. Donc, si vous avez investi dans un spectacle et qu’il n’est pas joué avant de se faire sortir, vous perdrez vos efforts
  • On ramène notre affiche et on avance le compteur de tours

Fin du tournoi

Après la 5e semaine, on fait le dompte des points de prestige auxquels on ajoute des points pour les éclats de Trickerion, les pièces, les apprentis et les spécialistes que nous avons avec nous.

Celui avec le plus de points remporte le titre du parfait illusionniste et deviendra maintenant la plus grande vedette de Magoria.

 

Complément d’information

Il y a aussi un module de l’Allée sombre qui vous offre un lieu de plus pour placer vos personnages. Vous pourrez y récupérer des cartes d’affectation spéciales qui peuvent vous donner plus de marge de manœuvre. Votre plateau personnel sera aussi bonifié d’une action spécifique à votre magicien. Le pointage de fin de partie sera aussi différent en plus de vous offrir 2 semaines de compétition de plus.

Ai-je apprécié la magie de ce jeu?

À la base, la lecture des règles n’est pas simple. Je crois que l’idéal, c’est de jouer avec quelqu’un qui connaît déjà le jeu. Ma conjointe semble avoir plus facilement compris les règles avec mes explications que moi lors de la lecture initiale. Une fois l’apprentissage réalisé, cela devient relativement simple si vous êtes habitués à jouer à autre chose que Catan. Si vous jouez déjà à des jeux complexes ou moyens lourds, lorsque vous vous lancerez, les mécaniques sont bien huilées et on s’habitue assez rapidement. L’art du jeu reste toutefois dans la maîtrise de celui-ci. Comme pour la magie, ce n’est qu’après plusieurs tentatives qu’on commence à bien maitriser les rouages de la préparation de nos spectacles.

La gestion de notre personnel, des ressources, le choix de nos tours de magie et notre implication dans les spectacles nous donnent un beau casse-tête de programmation qui est plaisant. Le visuel peut en dérouter quelques-uns, mais il cadre bien avec la thématique.

Au final, nous avons bien aimé notre expérience malgré la crainte que j’avais au début. Le jeu est assez intuitif dans les actions que nous pouvons poser car il représente bien les diverses étapes de conception d’un spectacle. Et puisque les spectacles et les tours de magie utilisés ne seront pas toujours les mêmes par leur variété en plus de la stratégie des autres joueurs, le jeu oblige une approche différente à chaque fois.

Donc, la magie opère si on veut bien apprendre ses rouages et l’apprivoiser avec modération.

Je vous le conseille si vous aimez:    

  • Préparer des séquences d’actions qui éventuellement formeront un tout cohérent
  • Le placement d’ouvriers   
  • Les jeux avec un certain niveau de complexité   

 

Je vous le déconseille si vous n’aimez pas :    

  • Lire des règles complexes    
  • La thématique de la magie car le jeu est très thématique 
  • Vous faire damer le pion par vos adversaire qui se positionneront à votre place ou qui feront un beau grand spectacle avec celui que vous vouliez faire vous-même